20 février 2020 de Danielle à Actualités

Face à une manque de neige durant les vacances, la station de Luchon Superbagnères dans les Pyrénées s'est vu contrainte à utiliser l'héliportage pour assurer l'enneigement sur les pistes de débutants. Ceci a été critiqué par plusieurs politiques mais le département de Haute-Garonne défend la décision.

« Situation de crise »

Suite à la manque de neige et les hautes températures qui rendaient impossible la neige artificielle, la station n'avait pas pu ouvrir durant les vacances de fin d'année. Vu que la situation était également grave face aux vacances d'hiver, la station a opté pour le transport de neige par hélicoptère. Durant presque trois heures, la station de ski a apporté environ 60 tonnes de neige par hélicoptère des pistes à haute altitude jusqu'aux pistes de débutants pour assurer la fonction des écoles de ski. Coût total de l'opération : quelques 5 000 euros. Mais Georges Méric, président du Syndicat mixte Haute-Garonne Montagne, a expliqué que grâce à cette neige, 50-80 travailleurs pourront garder leurs emplois cet hiver. Ces derniers incluent les travailleurs de la station de ski tels les moniteurs d'école de ski, les restaurateurs et bien plus encore. Méric a souligné que cela représente une mesure exceptionnelle. Voici une vidéo de l'hélicoptère qui a été diffusée par FranceInfo :

L'enneigement par hélicoptère « n'est pas une voie possible »

Élisabeth Borne, ministre de la Transition écologique, a dit que l'enneigement par hélicoptère n'est pas une voie possible en vue de la pollution que cela engendre. Elle se réunira avec les acteurs responsables cette semaine pour discuter des autres solutions pour assurer l'enneigement sur les pistes - des solutions qui n'incluent pas l'enneigement par camion, qui pollue aussi. Une solution adoptée par pas mal de stations de ski est d'amplier l'offre d'activités non-ski en hiver tout comme en été pour réduire la dépendance sur la neige. Mais les stations plus petites disent que ces changements tardent à implémenter, et elles cherchent des manières pour assurer l'enneigement sur les pistes pour pouvoir continuer à ouvrir entre temps.

Effets du changement climatique sur le ski

Luchon Superbagnères n'est pas la seule station de ski qui a eu du mal pour ouvrir lors du pauvre enneigement des dernières années. De nombreuses stations ont dû recourir à des réserves de neige pour couvrir les pistes lors d'importantes compétitions de ski cet hiver, et le CIO a averti que si les températures continuent à monter à cette vitesse, on pourrait bientôt voir des saisons de ski qui commencent un mois plus tard et finissent jusqu'à trois mois plus tôt. Emmanuel Macron a visité Mont Blanc pour voir un glacier qui fond à une vitesse tragique, après lequel le président a promis de prendre des mesures pour freiner le réchauffement climatique. Reste à savoir si ce sera assez ...

Ayant la chance d’être née à Vancouver, Canada, un paradis pour les amateurs de sports d'hiver, j'ai appris le ski à un très jeune âge. J'ai déménagé en Europe il y a quelques années et je suis ravie de cette opportunité de découvrir les stations de ski des Alpes !