28 novembre 2019 de Danielle à Général

Face à la lutte contre le changement climatique, l'avenir des stations de ski est incertain. On a déjà vu les glaciers fondre cet été lors de la canicule en France, qui a poussé les températures au-delà de 0 °C. Dernier développement : le dégel du sol risquerait de faire tomber l'infrastructure des remontées mécaniques, qui comptent avec la stabilité du terrain pour construire une base solide.

Le changement climatique : effet sur les stations de ski 

Le pergélisol, ou permafrost, se réfère aux couches de terre ou de pierre qui sont gelées en permanence et qui forment une sorte de ciment naturel sur lequel on peut construire des bâtiments - et des remontées mécaniques. Pas peu de stations de ski sont construits sur du pergélisol. Pourtant, le changement climatique commence déjà à faire fondre ces couches glacées dans plusieurs endroits des Alpes, y compris dans quelques unes des stations les plus connues. Cela cause des remue-ménages souterrains qui mettent en danger l'infrastructure des domaines skiables.

Domaine skiable Vall de Nuria
L'effondrement du pergélisol risque de nuire à l'infrastructure des domaines skiables

Des millions d'euros sont versés pour reconstruire le terrain

En réponse au pergélisol qui fond, les stations de ski ont été forcées à prendre des mesures pour renforcer le sol et adapter les piliers des remontées mécaniques. Quelques stations ont installé des systèmes qui détectent le mouvement. Chamonix a dépensé plus d'un million d'euros pour reconstruire la télécabine de Bochard, qui a été fermée pendant un mois l'année dernière dû au terrain instable. Les Deux Alpes et Val Thorens ont aussi dû réaménager leurs installations pour compenser pour le pergélisol qui fond.

Réduire la pollution et freiner le changement climatique : est-ce possible ?

De plus en plus, les stations de ski devront accepter qu'il ne suffit pas de reconstruire les remontées mécaniques si l'on veut sauver l'industrie du ski en France. Le changement climatique pose des graves risques à l'enneigement, des risques que l'on pourra réduire seulement en prenant en compte toutes les causes. C'est pour cela que pas mal de stations de ski sont en train d'installer des infrastructures plus vertes. Des stations telles Chamonix, qui est actuellement en train de proposer une limite aux véhicules qui pourront circuler dans la vallée. Dû à sa position privilégiée à côté du tunnel du Mont Blanc, la région souffre beaucoup de pollution chaque hiver. Des navettes électriques ont été proposées comme une manière d'atténuer les émissions.

Faire du ski responsable : les choix éco

Si vous avez déjà éprouvé une sensation de culpabilité en remarquant que la neige dans les rues des stations de ski est souvent noire à cause de la pollution, vous admetterez que nos actions en tant que skieurs peuvent avoir un impact sur l'environnement. C'est ironique, le fait que les inventions qui nous permettent de profiter des montagnes - les canons de neige artificielle, les chalets chauffés, les navettes de ski - sont largement responsables pour la faute de neige sur ces mêmes montagnes. Heureusement, il y a plein d'actions que nous pouvons faire pour aider à protéger cet environnement que l'on aime tous autant, telles que prendre le train au lieu de conduire et choisir une station de ski qui est respectueux de l'environnement. 

Ayant la chance d’être née à Vancouver, Canada, un paradis pour les amateurs de sports d'hiver, j'ai appris le ski à un très jeune âge. J'ai déménagé en Europe il y a quelques années et je suis ravie de cette opportunité de découvrir les stations de ski des Alpes !

Top 3 Angebote
travel Nos Top 3
Conseils pour vos vacances