30 septembre 2019 de Danielle à Actualités | 0 Commentaires

Les autorités italiennes ont sonné l'alerte après avoir vu qu'un glacier au massif du Mont Blanc atteignait des vitesses dangereuses. Selon eux, le glacier Planpincieux sur la montagne des Grandes Jorasses coulait à un vitesse moyenne de 35 cm par jour en fin août et début septembre, atteignant des vitesses entre 50-60 cm certains jours. D'habitude la vitesse du glacier dépasse très rarement les 30 cm par jour en été. Une partie du glacier s'est détaché et selon les autorités italiens, ce seraient 250 000 mètres cubes de glace qui risquent de s'effondrer sur une route municipale au Val Ferret, à 7 km de la station de ski de Courmayeur. Face à la menace au Val Ferret, la fondation Montagna Sicura a prévu le maire, qui s'est préparé pour évacuer les résidents et fermer les routes municipales. La vitesse du glacier a ralenti entre temps mais un radar additionnel a été installé jeudi dernier pour mieux surveiller les mouvements du glacier.

Les hautes températures de cet été auraient accéléré le déclin du glacier

Le glacier est déjà monitoré depuis 2013 dû à sa vulnérabilité au rechauffement climatique. La situation a empiré lors de la canicule de cet été, quand la température au sommet du Mont Blanc a dépassé les 7° C. Bien que le glacier ne paraît pas poser de risque pour les habitants de la vallée, dans le cas d'un effondrement le glacier pourrait tarder moins de 2 minutes pour atteindre la rue. En effet, deux incidents similaires ont déjà provoqué des morts dans la région l'année dernière. Le maire a restreint l'accès à la route municipale et a évacué une maison. Il a aussi fermé quelques refuges de montagne qui accueillent aux touristes qui viennent faire de la randonnée dans cette destination touristique.

Courmayeur sous glacier
Une refuge de montagne à Courmayeur, près du glacier Planpincieux (Photo : © OT Valle d'Aosta)

Le changement climatique pose une risque importante aux glaciers alpins

La municipalité a souligné que ceci représente une situation habituelle pour les habitants du Val d'Aoste, qui porte déjà plusieurs années à regarder fondre leurs glaciers. La région menacée n'a pas beaucoup d'habitants et les mesures prises par le maire ont été simplement des mesures préventives. Mais la nouvelle est venue pile au temps pour la dernière marche mondiale pour le climat. Le premier ministre italien, Giuseppe Conte, a pris l'occasion pour insister que la nouvelle de l'effondrement imminent d'une partie du glacier au Mont Blanc « doit nous affecter et nous forcer à nous mobiliser ». Selon les scientifiques, si les émissions continuent à augmenter à la même taux, les glaciers alpins perderont la moitié de leur glace avant 2050.

Courmayeur sous glacier image widget

Ayant la chance d’être née à Vancouver, Canada, un paradis pour les amateurs de sports d'hiver, j'ai appris le ski à un très jeune âge. J'ai déménagé en Europe il y a quelques années et je suis ravie de cette opportunité de découvrir les stations de ski des Alpes !

Top 3 Angebote
travel Nos Top 3
Conseils pour vos vacances