9 mai 2014 de Michael à 'Matériel'' | 1 Commentaires

Boheme logo

2014 est, à plus d’un titre, une année de transition importante pour Bohême, le fabricant français de skis et snowboards d’exception. Depuis 1998, l’entreprise qui élabore à la main des produits uniques, à la technique et au look irréprochables, était installée en banlieue grenobloise. Cette année, après un déménagement à Chabeuil, au pied du Vercors, et la venue à sa tête de l’homme d’affaires lyonnais Jacques Ruchon, tout laisse à penser que Bohême va enfin recevoir la reconnaissance et la publicité qu’elle mérite pour ses produits vraiment différents, à même de satisfaire les passionnés les plus exigeants.

Des skis techniques, avec un décor vintage

À quoi reconnaît-on les produits Bohême, cette petite manufacture artisanale française ? À leur allure traditionnelle et volontairement rétro, grâce à un placage en bois naturel non-traité, que ce soit du chêne français, du bois de rose, du palissandre de Santos, ou encore de l’ébène de Macassar. Uniquement des essences rares, certifiées par l’écolabel FSC contre la déforestation, au veinage unique pour des skis personnalisés à 100 %. Mais sous le clin d’œil aux skis d’antan se cachent en fait des produits de très haute technicité. Toutes les étapes de la fabrication ne sont pas divulguées, et Olivier Piantoni, le chef d’atelier, est considéré par certains comme un sorcier de la glisse, mais il entre dans ces planches de l’aluminium, du kevlar, du carbone et – la marque de fabrique maison pour un flex incomparable – un noyau composé de hêtre et de peuplier. Vous l’aurez compris, ce ne sont pas des ouvriers qui travaillent dans les ateliers de Bohême, mais bien des artisans, dont certains compagnons du Tour de France. Et comme sur certaines voitures de grand luxe britanniques, l’artisan qui a mené à bien la fabrication de votre matériel (34 heures de travail tout de même !) le signe de sa main, comme un certificat de qualité et de durabilité. La manufacture est d’ailleurs labellisée « Entreprise du Patrimoine Vivant », une belle reconnaissance officielle !

Boheme ski

Une gamme complète, pour toutes les pratiques

Ce qui frappe, en feuilletant le catalogue des produits Bohême, outre la beauté évidente de ces planches en bois et la pureté de leur ligne, c’est surtout la taille de la gamme et la variété des pratiques qui sont couvertes. Certes l’entreprise ne vend que des exemplaires uniques, personnalisables à l’infini, mais il existe plus de 20 types différents de gabarits de skis et de snowboards, suivant le sexe de l’acheteur et son type de pratique. Ainsi, pour ne parler que des skis, on trouve des modèles typés pour la piste, parfaits pour carver avec une spatule de 120 mm mais un patin de 70, des skis all mountain très polyvalents ou encore, au sommet de la gamme freeride, le King Whistler, impressionnant avec ses 107 mm au patin. Idéal pour les jours de grande poudreuse, voire pour les neiges exotiques de l’Alaska ou du Caucase. Et figure toujours au catalogue le snowboard emblématique de la marque, avec sa célèbre queue d’hirondelle : le Swallow.

Boheme decoupe

Une marque en pleine révolution

Le départ de Dominique Reynaud et l’arrivée de Jacques Ruchon à la tête de Bohême ne changera pas les fondamentaux de la marque : travail artisanal, qualité irréprochable, innovation technique et design inimitable restent les piliers de cette manufacture. Mais il s’agit désormais de passer à une exposition médiatique et commerciale ainsi qu’à un volume de ventes supérieures. La nouvelle usine drômoise permet de produire 1000 paires par an (contre 200 vendues en 2013) et les réseaux de J. Ruchon permettent d’espérer de nouveaux contacts dans les stations prestigieuses des Alpes ou d’Amérique du Nord, au plus près des acheteurs potentiels de ces produits d’exception. La marque prend un virage plus haut de gamme et fait son entrée dans le cercle très fermé du luxe... Si vous aussi, vous rêvez de skis artisanaux pour vous démarquer, un petit tour sur www.boheme.fr s’impose !

Photos : Bohême.fr

Commentaires

de Bertrand Bertignac le 13 mai

Heureux possesseur d'une paire depuis cet hiver et je dois dire que je ne me suis pas trompé. La qualité de finition est à la hauteur de ce qu'ils annoncent, avec le service en prime. J'ai eus le droit à plusieurs accessoires avec et surtout 3 ans de suivis sur mes skis si je veux en changer l'essence de bois ou encore les refaire à neufs. Et ce, compris dans le prix. Limiter à 1000 paires par an la ou Lacroix en produit 20 000... Voila comment en assurer l'exception ! longue vie à eux.



Laisser un commentaire

Salut je suis Michael. Je travaille dans le secteur du ski depuis plus de 8 ans et je suis passionné par tous les sports d’hiver. Je ne peux pas m’empêcher d’essayer chaque nouveau sport de glisse - inventé ou revisité – le yooner, le snowscoot et le ski-joering sont parmi mes favoris !

Top 3 Angebote
travel Nos Top 3
Conseils pour vos vacances