31 mars 2014 de Florence à 'Astuces'' | 4 Commentaires

transats

Les températures presque estivales et l’ensoleillement soutenu de ces dernières semaines en altitude ont rappelé la nécessité, valable aussi le reste de l’hiver, d’une crème solaire fiable et sûre pour tout séjour au ski. Parce que la neige, omniprésente, conjuguée à l’altitude augmente les doses d’UV perçues par la peau, il convient de se protéger et de protéger toute sa famille contre les coups de soleil et le dessèchement cutané grâce à des crèmes solaires adaptés. Tour d’horizon des réflexes de protection à adopter en station de ski.

La montagne, un cocktail de facteurs agressifs pour la peau

Bien sûr, la montagne, avec son soleil radieux et son air pur, est bénéfique pour notre santé et notre forme. Et si s’exposer au soleil lors d’un séjour au ski offre la possibilité de gagner un léger hâle flatteur, donnant bonne mine pour le reste de l’hiver, les risques de brûlures voire de lésions liées à une exposition sans crème solaire existent. Notamment parce que les séjours en altitude exposent la peau aux agressions combinées du vent, du froid et de la réverbération soutenue des rayons ultra-violets sur la neige. En effet, si seuls 15 % de ces UV sont réfléchis par le sable, par exemple, ce taux monte à 85% avec la neige ! C’est dire l’importance de se protéger efficacement avec une crème adaptée. Autre facteur aggravant : l’altitude. En effet, plus vous montez et moins l’atmosphère est capable de filtrer les rayons ultra-violets. Enfin, puisque le vent, souvent présent en station, aggrave le dessèchement de la peau et accentue sa fragilité, et que les températures inférieures à 8°C bloquent la production de sébum protecteur, la nécessité de s’hydrater devient criante et il faut choisir les bonnes crèmes solaires avant de gagner les pistes de ski.

transats

En fonction de quels critères choisir sa crème solaire ?

Si les besoins de protection sont extrêmes, comme on vient de le voir, il ne faut pas hésiter à choisir des crèmes solaires performantes en pharmacie. Mais les emballages et les indices sont parfois difficiles à décrypter. Première chose à vérifier : la crème solaire choisie doit comporter un indice de protection solaire élevé. Qu’il s’appelle IP (indice de protection) ou FPS (facteur de protection solaire), cet indice est sensiblement comparable et un seul chiffre est conseillé par tous les dermatologues comme seuil minimal pour le ski : 50. Les crèmes solaires avec une indice inférieures à 50 sont donc à réserver à d’autres usages moins intenses (ville, campagne…) et même si un voile nuageux vous incite à descendre en indice, c’est un leurre : par temps couvert, 90 % des ultra-violets passent la barrière nuageuse.

soleil

Crème solaire à appliquer soigneusement… et régulièrement

Attention : avoir acheté la bonne crème solaire ne suffit pas à se prémunir contre les coups de soleil ! Il faut encore penser à l’appliquer convenablement, sur toutes les zones de peau exposées (pensez bien au haut du cou, ainsi qu’aux oreilles voire au crâne, s’il est dégarni, si vous skiez sans casque). Et renouvelez l’application toutes les deux heures au moins. À ce sujet, la mention « écran total » sur l’emballage de votre crème solaire ne signifie rien : la protection absolue, durable et impossible à prendre en défaut n’existe pas. Donc n’oubliez pas votre tube de crème solaire avant de partir skier : il faudra en appliquer au cours de la journée. Enfin, vous devez compléter votre protection solaire par un baume spécifique pour les lèvres et, cela va de soi, par des lunettes de soleil couvrantes (un masque est préférable) d’indice CE3, voire CE4 par temps exceptionnellement ensoleillé. Ainsi équipé, vous avez l’assurance de bronzer durablement et sans excès, pour l’effet bonne-mine sans les dangers du soleil ! Votre petit tube de crème solaire peut vous sauver la vie !

Commentaires

de Cedric le 2 mai

Des belles images de Val Morel je crois !



de Danielle le 2 juin

Je dois me protéger efficacement du soleil. Je suis sujette à l'herpes labial après un bon coup de soleil sur le visage. Il me faut une crème couvrante indice 50. Mon pharmacien me propose des sticks qui sont inefficaces à fort indice pourtant. Quelle crème couvrante me conviendrait. A vous lire. Merci



de Florence (Snowplaza) le 12 juin

Danielle, je vous conseil d'essayer les produits d'Avène.



de virginie le 10 février

Bonjour, Moi aussi je suis sujette a l'herpès labial depuis l'âge de 10 ans , j'ai enfin trouvé un produit génial, c'est Euphorbium complexe 88 de lenning , je prend 30 gouttes avec 1 cm d'eau au fond de mon verre 1fois/mois.Depuis que je prend ca j'ai beaucoup moins de boutons d'herpès. Essayer ce produit , vous m'en direz des nouvelles.



Laisser un commentaire

La première fois où je suis allée au ski j’avais 10 ans, c’était en CM2 pendant une classe de neige. Par la suite, j’ai eu la chance de passer une grande partie de mes vacances scolaire à la montagne les pieds dans la neige l’hiver et en randonné l’été.

Top 3 Angebote
travel Nos Top 3
Conseils pour vos vacances