26 novembre 2013 de Florence à 'Astuces''

Bourse au ski

Ça y est : le froid est arrivé sur la France et, forcément, l’envie de chausser les skis pour dévaler les pentes enneigées a sans doute commencé à vous travailler. Seulement, en exhumant le matériel de la cave en vue de la nouvelle saison, vous venez de constater que les skis de votre fils aîné sont devenus trop petits, de vous souvenir que la petite veut commencer le surf, voire d’avoir un peu honte d’obliger votre épouse à utiliser une saison de plus ses skis fluos d’une autre époque. Pourquoi ne pas faire un petit tour dans une bourse aux skis ?

Le principe d’une bourse aux skis

Le plus souvent organisées par des ski-clubs ou des associations de parents d’élèves, ces manifestations locales et conviviales sont l’occasion rêvée de troquer son matériel devenu indésirable contre des chaussures, des skis, des surfs ou même parfois des vêtements plus en adéquation avec ses besoins et ses envies du moment. Le principe est assez simple : les déposants viennent faire enregistrer le matériel qu’ils souhaitent vendre quelques jours avant la bourse aux skis (attention, vérifiez bien les détails, car il est exceptionnel que les organisateurs acceptent de nouveaux articles le jour même de la vente) et l’association se propose ensuite de les exposer pendant tout un weekend à des clients potentiels, à la recherche de matériel neuf (certains professionnels déstockent des skis neufs, invendus la saison précédente) ou d’occasion. Au terme de la bourse, les déposants récupèrent le produit de leurs ventes ou viennent rechercher leurs invendus. Évidemment les organisateurs de la vente, pour se dédommager du temps passé et afin de financer leurs activités, prélèvent sur chaque vente une commission, très modeste puisqu’elle tourne le plus souvent autour de 5 à 8 % du prix de vente d’un article. Soit moins de deux euros pour certaines paires de chaussures de ski d’occasion.

ski boots

Le bon plan du vintage

Pourquoi alors préférer ce système de bourses au ski plutôt que des magasins spécialisés en vente d’articles de sport d’occasion par exemple ? D’abord parce que, en achetant du matériel au cours d’une telle manifestation ou en proposant vos articles à la vente, vous êtes à peu près sûr de faire affaire, tant le passage est important. L’une des plus grandes bourses au ski de France, celle qu’organise chaque année le ski club d’Annecy, occupe ainsi 2500 m2 dans le boulodrome de la ville, soit la taille d’un grand magasin de sport dans une zone commerciale. Sauf qu’ici on ne vend que des skis, neufs ou d’occasion ! Et ensuite parce que vous aurez accès dans ce genre de manifestations à des articles qu’on ne trouve pas ailleurs, soit parce qu’ils sont « vintage », soit parce qu’ils sont un peu usés tout en restant utilisables dans le cadre d’une pratique peu intensive, ou pour découvrir à moindre frais une nouvelle discipline. On trouve ainsi dans les bourses au ski des ensembles planche de surf-fixations-chaussures à partir de 30 euros, contre un minimum de 300 euros en neuf. C’est idéal notamment pour équiper les petits, amenés à changer de matériel tous les ans ou presque.

chaussures de ski enfant

Bourses au ski - dates à retenir

  • Le samedi 30 novembre, à Venelles (13)
  • Le samedi et dimanche, le 30 novembre et le 1er décembre, à Salindres (30)
  • Le samedi et dimanche, le 30 novembre et le 1er décembre, à Saint-Marcellin (38)
  • Le samedi et dimanche, les 13 et 14 décembre, à St Jean d’Avelanne (38)

de Jenifer le 3 juin

Je n ai pas vus le temps passer, merci beaucoup pour le bon moment passe a vous lire.



Laisser un commentaire

La première fois où je suis allée au ski j’avais 10 ans, c’était en CM2 pendant une classe de neige. Par la suite, j’ai eu la chance de passer une grande partie de mes vacances scolaire à la montagne les pieds dans la neige l’hiver et en randonné l’été.

Top 3 Angebote
travel Nos Top 3
Conseils pour vos vacances