22 juin 2020 de Florence à Général

Chaque hiver, ce sont plus de huit millions de français qui dévalent les pentes enneigées à la recherche de sensations fortes et de liberté. Véritable activité de détente et de pur plaisir en famille ou entre amis, le ski a évolué de façon très variée. Aujourd’hui, chacun peut apprendre à s’épanouir sur les pistes à son rythme, en choisissant le type de ski qui lui convient. Comme chaque saison, les skieurs auront l'occasion de s'essayer à différentes catégories de ski et notamment de tenter une transition entre ski alpin et ski de fond.

Qu’est-ce que le ski alpin ?

Il s’agit de la pratique la plus ancienne et la plus répandue. Egalement connu sous le nom de « ski de descente », il se pratique dans des stations équipées de remontées mécaniques. En effet, cela consiste pour le skieur de glisser sur des pentes neigeuses à l’aide de skis relativement larges et de deux bâtons. Rattaché à un télésiège, le skieur alpin doit développer une technique de descente dans les virages avec un matériel adapté. La chaussure est rattachée au ski et permet d’éviter que celui-ci ne se détache lors des descentes rapides.

Et si vous passiez au ski de fond ?

Equipés de skis plus fins, les skieurs de fond explorent les montagnes sur des pistes descendantes, montantes ou sur des terrains plats. Appelé également « ski nordique », ce type de ski s’apparente à de la randonnée. Activité populaire auprès des seniors, le ski de fond nécessite une bonne endurance et une respiration tenace. Contrairement au ski alpin, le talon de la chaussure n’est dans ce cas pas fixé au ski et offre au skieur de fond une grande liberté de mouvement. Alors, lassé des pentes vertigineuses ? Voici quelques bonnes raisons de s'attaquer au ski de fond.

Idéal pour l'exercice

Le ski de fond présente un atout indéniable : c'est un excellent exercice physique. En sollicitant tous les muscles de façon régulière et soutenue, cette pratique aide à améliorer le système cardiovasculaire et respiratoire. Tout comme la natation, le cyclisme ou la marche, le ski de fond nécessite un cœur résistant et de solides membres inférieurs. Dans tous les cas, chaque skieur est libre de choisir l'intensité de l'exercice.

L'expérience de la nature

De plus, la pratique du ski de fond est l'occasion idéale d'admirer la beauté des paysages et de vivre une expérience authentique en pleine nature. A cela s'ajoutent le plaisir de la convivialité, de l'émerveillement et de l'effort. Autre point positif du ski de fond, il est moins onéreux ! Les vêtements de ski de fond reviennent moins chers que les vestes de ski alpin et le matériel requis s'avère également moins contraignant.

Val Thorens ski

L'importance de la préparation

Il est judicieux de bien se préparer lorsqu'on veut passer du ski alpin au ski de fond. Afin d'éviter les accidents, il est important de connaître ses limites et de ne pas négliger sa nutrition et son hydratation avant de se lancer sur les pistes. Un matériel adapté, une bonne préparation musculaire et un cours préparatoire sont les clés d'une conversion réussie.

Val Thorens ski image widget

La première fois où je suis allée au ski j’avais 10 ans, c’était en CM2 pendant une classe de neige. Par la suite, j’ai eu la chance de passer une grande partie de mes vacances scolaire à la montagne les pieds dans la neige l’hiver et en randonné l’été.