17 octobre 2013 de Nancy à 'Astuces'' | 0 Commentaires

avalanche

Les vacances d’hiver et les week-ends au ski ne sont pas seulement synonymes de sport, de glisse et de plaisir. Ces périodes sont malheureusement le théâtre de dramatiques accidents chaque année. Des personnes ne survivent pas aux terribles avalanches qui se déclenchent sans prévenir. Il est néanmoins possible de diminuer drastiquement les risques, en s’équipant correctement et en suivant certaines recommandations.

Se préparer à une sortie en montagne

La prévention et la protection sont indispensables pour se prémunir des risques d’avalanche lorsqu’on séjourne en montagne. Les pouvoirs publics demandent d’une part au public de prendre connaissance des consignes de sécurité (zones de danger et météo). D’autre part, ils recommandent aux skieurs de ne pas s’aventurer dans des endroits à risques après des chutes importantes de neige, et bien entendu d’éviter de quitter les sentiers balisés. Il est important d’adapter le parcours au niveau technique et physique des personnes composant le groupe. Enfin, il est recommandé de ne pas partir à l’aventure sans prévenir des proches, de ne pas oublier de signaler l’itinéraire prévu, et de donner l’heure de son retour.

Si une avalanche survient

D’autres conseils judicieux sont énoncés par les services de sécurité, ils concernent les réactions à adopter si malheureusement on est pris dans une avalanche. Il faut dans un premier temps se débarrasser très vite d’une partie de son équipement (sacs et bâtons) et essayer de fuir latéralement. Il faut tenter de se cramponner à quelque chose et fermer la bouche. Le plus dur est d’essayer de se maintenir à la surface par de grands mouvements de natation. Lorsque l’avalanche est terminée, il est fortement conseillé d’émettre des sons aigus pour essayer de se faire localiser. Le pire est arrivé et vous êtes totalement ensevelis ? Essayez de former une poche d’air par une détente énergique.

avalanche recherche

L’équipement nécessaire

Le détecteur de victime d’avalanche (DVA) également appelé ARVA, est certainement l’outil le plus important à avoir lors d’une sortie en montagne l’hiver. Il s’agit d’un appareil électronique conçu pour localiser son porteur lors d’une avalanche. Il fonctionne avec deux modes : émission et réception. En mode émission, il émet des ondes (fréquence de 447 KHz) et en mode réception, il reçoit les signaux des appareils ensevelis. Il faut mettre le prix pour ce type d’équipement : 200 à 350 euros la pièce ! Une sonde et une pelle à neige font aussi partie du matériel nécessaire pour diminuer les risques. La sonde permet d’estimer approximativement la profondeur de la victime de l’avalanche. La pelle, quant à elle, sert fort logiquement à creuser dans la neige. L’ABS Airbag n’est pas encore utilisé par le grand public, mais cette technologie pourrait sauver de nombreuses vies dans les années à venir. C’est un sac composé de deux coussins qui se gonflent instantanément (lorsqu’on tire sur une poignée) grâce à des cartouches d’azote. Ce système permet au porteur de flotter en surface de la de la coulée.

après avalanche

Commentaires

Laisser un commentaire

Top 3 Angebote
travel Nos Top 3
Conseils pour vos vacances