26 août 2013 de Nancy à 'Alpinisme''

Via Ferrata

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de la Via Ferrata mais vous ne savez pas précisément de quoi il s’agit ? Les Via Ferrata sont des itinéraires qui se trouvent dans des parois rocheuses. Cette nouvelle activité sportive se situe entre l’escalade et la randonnée. Des équipements spécifiques tels des échelons, des passerelles, des câbles, des barreaux, etc, permettent de progresser dans la roche, en toute sécurité.

Via Ferrata de 7 à 77 ans

Les Via Ferrata sont de plus en plus appréciées par les sportifs avides de sensations, notamment en période estivale. Tandis que les adultes évoluent à la verticale, les enfants vivent un moment ludique et découvrent la montagne. Pour progresser sur les Via Ferrata il faut avoir une bonne condition physique. Néanmoins, cette pratique sportive peu se révéler être trop difficile pour les personnes souffrant de vertige. Lorsqu’on désire « Viafferater », il est indispensable de s'équiper correctement. Il faut tout particulièrement prendre un harnais (baudrier), un casque d’escalade, une longe spécifique à cette activité, des chaussures de montagne, et une poulie si nécessaire. Un sac à dos contenant des vivres, de l’eau et des vêtements de pluie est également très utile.

escalade

Des itinéraires pour tous les niveaux

Toutes les voies existantes ne se valent pas, c’est pourquoi celles-ci sont classées en fonction de leur difficulté. Une Via Ferrata F (pour Facile) est accessible pour tout le monde, elle est adaptée à l’initiation, tandis qu’une Via Ferrata PD (pour Peu Difficile) est parfaite pour les enfants et plus généralement les débutants. Une Via Ferrata AD (Assez Difficile) est un itinéraire intermédiaire, qui doit être emprunté par les débutants seulement s’ils sont bien accompagnés. Les habitués de cette pratique sportive apprécieront quant à eux les Vias Ferratas D (pour Difficile) et TD (pour Très Difficile). Enfin la Via Ferrata ED (pour Extrêmement Difficile) est recommandée pour les personnes en très bonne condition physique. Sachez qu’il impératif de se renseigner sur la météo avant de partir sur une voie ! Généralement, on peut identifier facilement la typologie de chaque voie puisqu’un panneau d’indication se trouve aux abords de chaque Via Ferrata, informant notamment sur la durée estimée du parcours.

Faire de la Via Ferrata Via Ferrata dans les Alpes et les Pyrénées

On dénombre plus de 70 parcours Via Ferrata actuellement dans l’hexagone, notamment près de 45 dans les Alpes-de-Haute-Provence, les Hautes-Alpes et les Pyrénées. Le premier itinéraire en France a été ouvert en 1988, dans la vallée de Freissinières, dans les Hautes-Alpes. Dans les Alpes-de-Haute-Provence, vous trouverez 7 itinéraires tous niveaux, dont Le Rocher de Neuf Heures à Digne-les-Bains, ou celui de L’Aiguille du Coq à Meyronnes. Environ 28 Via Ferrata sont praticables dans les Hautes-Alpes, comme La Cascade aux Orres, La Grade Falaise à Feissinières ou le Rocher Blanc à Serre-Chevalier. Enfin, dans les Pyrénées, vous pourrez vous adonner à cette activité enivrante dans les Vertiges de l’Adour à Bagnères-de-Bigorre et dans les Escaldilles à Llo. La popularisation de cette pratique a véritablement participé au développement du tourisme sportif l’été en montagne. Avez-vous déjà essayé la luge d'été, le parapente ou encore le canyoning ? N’hésitez pas à assouvir vos désirs de sensations fortes en expérimentant dès maintenant la Via Ferrata !

Alpes