20 mars 2013 de Theo à 'Gadgets'' | 0 Commentaires

Go Pro

Filmer ses exploits sportifs à l'aide d'une caméra HD devient une religion dans de nombreuses disciplines sportives. L'on peut citer le VTT, le parapente, le kayak, la plongée, la moto, qui tous ont vu leurs adeptes se convertir. Leurs fonctionnalités adaptées à des conditions extrêmes, sont un pain béni, et les stations de ski ne dérogent pas à la règle, devenant un lieu de culte privilégié pour les amateurs de sports d'hiver. Immortaliser une descente, et rendre compte des sensations perçues avec des images très fluides et de grande qualité sans craindre les chocs, la rouille, le froid ou la neige semble être de l'ordre du divin. Or il n'en n'est rien, et pour en avoir déjà une, vous savez que ça n'est qu'un condensé de technologie bien pensé. Il va donc vous falloir suivre les 10 commandements de Snowplaza pour réaliser un film qui ne soit pas blasphématoire, et rendre tout l'honneur qui lui est du à votre caméra embarquée high-tech.

1– Les batteries de ta caméra tu préserveras, une batterie de rechange tu emporteras

Le dernier modèle de GoPro, la Hero 3 dispose de plus ou moins 1h30 d'autonomie. Moins que ça lorsque le Wifi est enclenché. Il est donc important de limiter cette fonction, et surtout de prévoir une batterie de rechange si vous prévoyez de réaliser un long métrage. Pour préserver la batterie coupez votre caméra dès que vous arrêtez le tournage.

2– Contre la buée tu lutteras

S'il est un fléau pour les possesseurs de Go pro et autres caméras embarqués, ce serait sans aucun doute la buée. La marque Go pro propose pour s'en prémunir d'un kit anti-buée. Mais d'autres solutions apparaissent également comme frotter le devant de l'objectif à l'intérieur du caisson avec du savon ou liquide vaisselle. Exposer le caisson de la caméra à de l'air sec peut être efficace également (réfrigérateur, climatisation...). Certains y insèrent aussi du riz, des petits morceaux d'éponge, ou encore remplissent de feuilles de papiers alu, pour éviter la condensation due au changement brutal intérieur/extérieur.

film ski

3 – Les fixations de ta caméra tu vérifieras avant de t'élancer sur les pistes

Cela semble être une évidence, mais il est primordial de vérifier à deux fois les fixations de votre caméra si vous souhaitez en rester les propriétaires. Il serait dommage de la perdre sans s'en apercevoir, ce qui peut arriver très vite étant donné son faible poids et sa petite taille.

4– Le nez dans la notice tu mettra pour connaître tous les modes d'enregistrement

Les caméras embarquées proposent toutes différents modes d'enregistrement, et il serait dommage de ne pas maîtriser toutes les fonctionnalités de votre joujou. Certains modes vous offrirons des ralentis (les modes 60 et 120 images seconde) afin de faire un focus sur un tricks ou tout autre action pleine de fougue et de casser les rythme de votre réalisation. Attention tout de même puisque ces modes sont gourmand en énergie, donc à utiliser avec parcimonie si vous souhaitez économiser de la ''pellicule''.

camera

5 – Les angles de vue tu varieras

Quoi de plus monotone qu'un film réalisé de bout en bout caméra attaché au casque ? Coté réalisation, il est important que vous soyez inventifs et que votre scénario puisse proposer des prises de vues différentes. Pour cela, faites parler votre imagination, il y a toujours moyen de trouver des solutions qui vont rendre votre film plus vivant, et visuellement plus attrayant. Contre-plongée, caméra statique, en mouvement, si vous êtes plusieurs faites tourner votre caméra, cela rendra le film plus vivant, plus attrayant. Multipliez les points d'attache de votre caméra, elle est faite pour ça : le bout de votre snowboard, sur votre sac à dos, juste sur le coté d'une bosse que vous allez franchir ou en contrebas de celle-ci, bref, de nombreuse possibilités qui n'ont de limite que votre ingéniosité.

6 – Aux modes rafale et timelapse tu penseras

Le mode rafale est également intéressant sur votre Go Pro, il permet de prendre 10 photos /sec tout en conservant la grande qualité qui fait sa force. Le mode appareil photo automatique qui prend des clichés à intervalles réguliers, soit le mode Timelapse, vous permettra d'insérer des séries de photos prises à des moments différents dans votre film, idéal pour filmer les nuages et autres paysages, puisque cela permet de prendre en photo un objet qui évolue lentement et de rendre compte d'une longue période en un court laps de temps.

video ski

7 –Durant le tournage tu séquenceras, des heures de montage tu t'épargneras

On le sait lorsque vous aurez acquis votre Go Pro vous n'aurez d'yeux que pour elle, et vous ne souhaiterez sous aucun prétexte louper un seul instant de votre sacro-sainte journée de ski. N'hésitez pas à couper régulièrement à l’enregistrement. Votre travail de montage n'en sera que facilité, et vous éviterez de passer du temps à la production de votre film.

8 – Des séquences annexes tu filmeras, de la musique tu ajouteras

L'action, le sport, la vitesse, les figures, tout ça c'est bien beau, mais votre film à vraiment besoin d'autre chose.... Vous vous devez de proposer autre chose pour insuffler un coté sympa à votre film et lui faire prendre une nouvelle dimension. Filmez la nature, les animaux, les couchers de soleil, les nuages, en accélérant s'il le faut ce genre de séquences au montage. Filmez vos repas entre amis en haut des pistes, certain moment passés en station chez votre loueur de ski, ou dans votre hébergement, capturez les paysages lorsque vous êtes dans un téléphérique, ou commencez par filmer le trajet jusqu'en haut de la station, en attachant la camera au volant de votre voiture, bref, donnez du cachet à votre film. Bien entendu, il vous sera possible d'ajouter de la musique au montage. Ajouter du son à l'image permet de suite, de donner une nouvelle dimension à votre film. Il vous faudra ensuite jouer avec cela de façon subtile, les séquences rythmées pourront coller avec des images d'action, et les moments plus calmes avec des prises de vues de paysages par exemple. Là encore, à vous de faire preuve d'imagination.

ski

9– Parmi les logiciels de montage suivants tu feras ton choix

Choisissez un logiciel en fonction de votre niveau. Sur PC, les logiciels Première et Sony Vegas permettent de réaliser des choses complexes. Sur Mac, Imovie est assez basique et permet de réaliser de bons films. Sur les deux supports si vous maitrisez, vous pourrez utiliser Finalcut, qui est assez difficile d'utilisation et qui se destine plutôt aux pros.

10- De ton séjour à la neige tu profiteras

Pas question pour vous faire une sortie uniquement pour faire un film, tous les utilisateurs réguliers vous le diront. L'intérêt de la Go pro réside avant tout dans le fait de pouvoir retranscrire des sensations et de faire un plaisir. Le tournage nuit à l'activité et vous empêche de vous concentrer sur vos performances. L'essentiel demeure avant tout de vous faire plaisir.

les alpes

Commentaires

Laisser un commentaire

Je suis né à Grenoble et j'ai la chance d'avoir passé carrement tous les week-ends et les vacances en hiver et en printemps au ski ! Mes parents me disent encore que je savais skier même avant de savoir marcher.

Top 3 Angebote
travel Nos Top 3
Conseils pour vos vacances